Différence entre fille et garçon pendant l’âge de puberté

La puberté est une phase particulière de la vie au cours de laquelle les enfants deviennent de jeunes adultes. Elle se caractérise par des changements physiques tels que la croissance et la maturation des organes sexuels, mais aussi par des sautes d’humeur.

Combien de temps dure la puberté ?

Avant la puberté, les filles et les garçons ne diffèrent que légèrement les uns des autres. Le physique, le visage et la voix sont similaires. Les différences les plus visibles sont les organes sexuels externes, bien qu’ils soient encore peu développés. Ce qui déclenche finalement la puberté n’est toujours pas clair. Pour les filles, elle commence vers l’âge de 9 ans, pour les garçons seulement vers 11 ans. Ensuite, le cerveau donne des signaux pour stimuler la production d’hormones sexuelles. Ces substances messagères sont d’abord produites par les glandes surrénales. Les hormones veillent alors à ce que l’organisme se modifie progressivement. Ils provoquent entre autres la maturation des gonades chez les garçons les testicules et chez les filles les ovaires. Plus tard, les gonades prennent également en charge la production des hormones sexuelles, puis les libèrent dans le sang en plus grande quantité. La puberté se termine par étapes. La plupart des filles sont sexuellement matures à 14 ans, les garçons à 16 ans. La croissance corporelle est généralement terminée chez les filles à 16 ans et chez les garçons à 19 ans. Cependant, les derniers changements physiques peuvent durer jusqu’au début de la vingtaine, voire un peu plus longtemps chez les garçons.

Pourquoi les adolescents font-ils un “coup de feu” ?

La quantité accrue d’hormones sexuelles au début de la puberté déclenche une poussée de croissance. Il est tout à fait normal que les adolescents grandissent de 5 à 8 centimètres en un an. Comme les filles entrent dans la puberté plus tôt que les garçons, elles sont souvent plus grandes que les garçons du même âge pendant un certain temps. Dès que les gonades prennent le relais de la production d’hormones, les œstrogènes des ovaires déterminent la poursuite de la maturation chez les filles et chez les garçons, la testostérone des testicules. Les filles arrêtent de grandir plus tôt que les garçons car le niveau élevé d’œstrogènes ralentit leur croissance. Par conséquent, les femmes adultes sont en moyenne légèrement plus petites que les hommes, et les proportions de leurs os sont légèrement différents. Les femmes ont généralement un bassin plus large par rapport à la largeur de leurs épaules. Changements physiques dans le parcours

Comment la voix change-t-elle ?

Au cours de la croissance, les os deviennent plus longs et plus lourds. Le larynx se développe également. Plus elle est grande, plus la voix est profonde. Comme les garçons développent un larynx plus gros, les voix masculines sonnent généralement plus sombres que les voix féminines. Lorsque le larynx grandit, la voix peut être stridente ou crochue et sauter d’un ton à l’autre, de haut en bas. C’est ce que l’on appelle la voix brisée. Elle est généralement plus prononcée chez les garçons que chez les filles.

Les organes sexuels mûrissent

En plus des gonades, les autres organes sexuels sont également matures : chez les garçons, le pénis devient plus gros, chez les filles, les lèvres et le clitoris grandissent. Cependant, ces soi-disant caractéristiques sexuelles primaires ne se contentent pas de s’élargir. Ils développent progressivement toutes les fonctions nécessaires à la reproduction ultérieure. Chez les garçons, les premières éjaculations se produisent souvent pendant le sommeil. Chez les filles, l’utérus devient un organe fonctionnel qui prépare une éventuelle grossesse au cours d’un cycle mensuel. Vers l’âge de 13 ans, les premières règles surviennent donc. Les ovaires se préparent également à libérer un ovule fertile chaque mois. Cependant, il faut souvent un certain temps avant que tout soit si bien coordonné que la grossesse soit possible.

Le sein féminin se développe

Les femmes et les hommes adultes diffèrent non seulement par leur taille et leurs caractéristiques sexuelles primaires, mais aussi par leurs caractéristiques sexuelles dites secondaires. Il s’agit notamment du sein féminin. Chez les filles, la glande mammaire commence à se développer pendant la puberté et une plus grande quantité de graisse corporelle est stockée dans le tissu mammaire. Cela conduit progressivement au développement des seins. Cependant, les hormones féminines ont également pour effet sur d’autres parties du corps que la peau est rembourrée avec plus de tissu adipeux. Avec la structure osseuse différente, cela donne généralement une silhouette féminine.

Les cheveux se renforcent

Les caractéristiques sexuelles secondaires comprennent la différence de pilosité entre les hommes et les femmes. Les enfants ont aussi des poils presque partout sur le corps. Cependant, à l’exception de la tête, elles sont très fines, légères et courtes et donc à peine visibles. À la puberté, la structure des cheveux change dans certaines parties du corps : Par exemple, des poils plus foncés et plus épais commencent à pousser dans la région pubienne et aux aisselles chez les deux sexes. Ils sont généralement frisés et peuvent atteindre plusieurs centimètres de longueur. Chez les garçons, les poils pubiens s’étendent davantage vers le nombril, et beaucoup d’entre eux ont des poils plus foncés sur les jambes et, avec le temps, sur la poitrine. La testostérone assure également le démarrage de la croissance de la barbe. Les hormones stimulent également la peau pour qu’elle produise plus de graisse. Cela provoque de l’acné chez de nombreux jeunes. Une fois que l’équilibre hormonal s’est stabilisé au début de la vingtaine, les boutons disparaissent à nouveau chez la plupart d’entre eux.

Sautes d’humeur

Les hauts et les bas mentaux de la puberté sont proverbiaux. Les causes des changements d’humeur sont probablement des processus de réorganisation dans le cerveau. Les phases tristes peuvent alterner avec un bonheur exubérant. Parfois, les adolescents se comportent de manière mature et “raisonnable”, mais ils peuvent être puérils et idiots l’instant d’après. Il est également souvent nécessaire de survivre à des phases de rébellion – avec des accès de colère, une irritabilité générale et une dissociation démonstrative des parents. Ces phases peuvent mettre à rude épreuve la vie en famille, voire les amitiés. Certaines filles ou certains garçons ont des problèmes non seulement avec leur environnement, mais aussi avec eux-mêmes. La confusion émotionnelle est intensifiée par les premiers sentiments romantiques, les aspirations et les désirs sexuels. Souvent, les changements physiques sont déjà terminés avant que l’équilibre émotionnel et sexuel ne soit atteint.