Comment reconnaître l’anxiété et les troubles anxieux ?

Le trouble anxieux est un malaise très courant, mais on le confond souvent avec l’anxiété normale, sensation que tout le monde ressent au quotidien (muscle resserré, transpiration excessive, jambes tremblotantes…). C’est un malaise très courant, qui peut parfois rendre la vie difficile, mais l’anxiété est cependant une émotion normale et utile à la survie. Elle n’est donc pas à confondre avec le trouble anxieux qui est une véritable maladie.

Comment reconnaitre l’anxiété et le trouble anxieux ?

Si vous vous sentez parfois tendu ou nerveux parce que vous traversez une période difficile ou que vous êtes confronté à une situation difficile de votre vie, cela ne signifie pas que vous souffrez d’un trouble anxieux. Il s’agit d’un mécanisme de défense qui s’active au sein de l’esprit pour protéger l’organisme. Généralement, les symptômes se manifestent sous forme d’une émotion primaire comme la colère et la peur qui se déclenche lorsqu’une situation est perçue comme dangereuse.

Par la suite, toutes les fonctions neurovégétatives du corps sont rapidement activées : accélération du rythme cardiaque, augmentation du rythme respiratoire, muscles tendus et brusques, augmentation de l’attention et de la vigilance… Cela se produit lorsqu’on est dans une situation de danger réel, c’est-à-dire une situation mettant la vie en danger ou nécessitant d’utiliser le maximum d’énergie musculaire.

Cette anxiété utile est une ressource fondamentale qui permet à l’organisme de réagir efficacement face au danger ou aux divers problèmes de vie. Ces derniers nécessitent souvent un état d’alerte pour améliorer les performances.

Vous vous sentez fréquemment agité, même sans raison réelle ? Vous avez ainsi décidé de limiter votre vie quotidienne ? La vie est d’autant plus compliquée, car vous vous sentez excessivement tendu, effrayé et nerveux ? S’il arrive que vous soyez incapable de faire face aux situations les plus courantes de la vie à cause de l’anxiété et l’angoisse, vous souffrez certainement d’un trouble anxieux.

Quand l’anxiété vous est-elle utile ?

Elle est utile dans les circonstances où vous êtes confronté à une tâche difficile qui vous rend tendu et nerveux. Pour vous donner un exemple, si vous devez passer un examen et que vous vous sentez très tendu, peut-être un peu effrayé et actif, vous éprouvez une anxiété utile. La tension et la peur que vous ressentez sont en effet réelles et vous permettent de travailler plus pour trouver les bonnes solutions au problème.

Dès lors que vous êtes en état d’alarme sans aucune raison et de façon continue, comme si une catastrophe devait se produire à tout moment. Si ces symptômes et cette angoisse vous limitent et interfèrent avec votre vie professionnelle et sociale. L’anxiété devient un handicap. Elle devient un mécanisme de défense inadapté qui conduit à agir de manière inappropriée.

Qu’est-ce qu’un trouble anxieux ?

Les troubles anxieux connus et clairement diagnostiqués selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux sont les suivants :

. Trouble d’anxiété généralisée

. Trouble d’attaque panique

. Agoraphobie et phobie sociale

. Trouble obsessionnel compulsif

Vous pouvez parfois le trouver associé à des symptômes tels que :

. Trouble de la personnalité dépendante ou non

. Dépression masquée, état de stress constant…

En conclusion

L’anxiété normale peut devenir une grande alliée. Elle vous accompagne vers le développement et la croissance personnels, c’est-à-dire le changement. Il s’agit d’un mécanisme physiologique efficace qui peut être un levier de motivation très puissant pour se motiver et se pousser à atteindre ses objectifs. Cette réaction vous rend plus attentif et plus actif en vue d’améliorer vos performances. Vous constaterez son utilité à travers un comportement adaptatif et positif.

Si vous souffrez cependant d’un trouble anxieux ou de stress constant et vous sentez constamment sous pression sans raison. Cela signifie certainement que votre corps essaie de vous alerter sur votre niveau de stress.