Comment favoriser l’éveil de son enfant ?

sophie la girafe moisissure

Quand un enfant vient au monde, il est déjà temps pour lui d’apprendre. Quand on est parent, on est en droit de se demander comment faire pour y arriver ? Pour cela, il existe des moyens simples que nous vous proposons de découvrir.

Comment favoriser l’éveil de son enfant ?

Un bébé pour s’ouvrir aux autres et s’éveiller au monde a besoin d’être stimulé. En effet, bien qu’il ne parle pas, il est tout à fait apte à communiquer. Ses mouvements, ses regards, ses réactions veulent dire autant que des mots. Son niveau de compréhension lui permet d’apprendre très rapidement. Afin de favoriser son éveil, il est donc essentiel de lui parler normalement pour que le jour où il se mettra lui aussi à parler, il soit en mesure de posséder tous les outils nécessaires à son expression. Bien sûr, avant d’en arriver au langage, il faudra un peu de temps et il ne faut pas brûler les étapes. Pour le stimuler, il existe de nombreuses façons de le faire. Ce qui compte, quand on est bébé, c’est de développer ses sens. Par le jeu, avec des objets comme un doudou, qui offre un côté rassurant à l’enfant. Par le son, avec la voix de ses parents qui lui racontent une histoire ou qui lui chantent une chanson. Par le toucher, au contact du bébé avec sa mère en même temps qu’il sent son odeur au moment où elle le nourrit au sein ou lui fait un câlin.

Grâce à Sophie la Girafe

sophie la girafe moisissure

Et pour ce qui est de développer les sens d’un enfant, il y a depuis 60 ans, Sophie la girafe, qui est le jouet préféré de bébé et qui a accompagné de nombreuses générations. Le jouet, Sophie la girafe, souffre d’une polémique, qui dit que Sophie la girafe serait potentiellement cancérigène, mais comme on peut le voir sur ce site, aucune certitude ne peut être établie.

Pour en revenir à Sophie la girafe, si elle est le jouet préféré des bébés, c’est parce qu’en plus de permettre à bébé de faire ses dents en mordillant, elle est un formidable jouet d’éveil pour un enfant. Tous ses sens sont sollicités :

  • La vue : grâce aux tâches sur la girafe Sophie qui permettent au bébé (qui au début de sa vie à une vue défaillante) d’avoir des repères rassurants
  • L’ouïe : par le son qui s’échappe de la girafe Sophie quand le bébé la mordille ou appuie dessus, activant par la même occasion le sifflet
  • L’odorat : grâce à l’odeur si caractéristique de Sophie la girafe
  • Le toucher : quand l’enfant attrape son jouet et le manipule dans tous les sens
  • Le goût : lorsque l’enfant porte Sophie la girafe à sa bouche ou la mordille pour se faire les dents
Vivre au quotidien avec un enfant autiste
Psychologie de l’enfant adopté