6 conseils pour combattre l’anxiété causée par les réseaux sociaux

Certaines nouvelles habitudes peuvent vous aider à réduire votre dépendance aux applications et aux réseaux sociaux et donc à diminuer votre anxiété.

Les réseaux sociaux provoquent des symptômes négatifs qui, dans de nombreux cas, peuvent même conduire à des troubles dépressifs. Et est-il possible de lutter contre l’anxiété que peut provoquer une surdose d’informations ? Il existe quelques petites astuces qui peuvent aider à arrêter les compulsions liées aux applications et aux réseaux qui, sans même s’en apercevoir, rendent chaque jour plus dépendants. Certains conseils s’avèrent important pour permettre de vous lancer immédiatement dans une vie numérique plus saine et moins angoissante. Cela empêchera les risques  de trouble panique qui par la suite pourra engendrer une anxiété dépression.

Pendant le travail, laissez votre appareil en mode silencieux

Si votre travail ne vous oblige pas à recevoir des appels en permanence, essayez de vous mettre au défi en le laissant en mode silencieux pendant de longues périodes. Lorsque vous arrivez au travail, éteignez le volume et essayez de le maintenir ainsi jusqu’à l’heure du déjeuner au moins. Puis, dans l’après-midi, répétez l’action. Lorsque le téléphone sonne, vous finissez par être distraits bien plus que le temps de l’appel. Ou, pire encore, les appels peuvent souvent provenir du télémarketing ou de centres d’appels automatiques. Cela ne sert qu’à vous rendre plus déconcentré et stressé. N’oubliez pas que les appels importants finiront toujours par vous parvenir. De plus, si vous remarquez que vous n’avez pas répondu à un numéro connu, vous pouvez rappeler à un moment plus opportun. Même si répondre au téléphone est essentiel, votre sante est encore plus importante.

Désactivez vos notifications mobiles

Au début, il peut sembler incroyable l’idée de voir votre écran clignoter pour vous avertir de chaque nouveau message que vous recevez. Mais analysez le nombre d’applications dont vous disposez et le nombre d’alertes qui apparaissent tout au long de la journée pour vous déconcentrer. Sont-ils vraiment nécessaires ? Sur Facebook, il y a beaucoup de bêtises qui ne feront pas de différence dans votre vie : des notifications d’anniversaires, des événements auxquels vous avez été invité, quelqu’un qui a commenté la photo de l’ami que vous aviez également commenté, et ainsi de suite. C’est parce que c’est exactement l’idée : vous coincer dans cette boucle infinie et passer plus de temps que vous ne devriez surfer sur le web. Instagram est déjà considéré par les experts comme le réseau social le plus nuisible aujourd’hui. C’est parce qu’elle affecte directement l’ego et l’estime de soi. Ainsi, les notifications de ce réseau sont celles qui causent le plus d’anxiété. Des telles situations peuvent conduire à la dépression anxiété. Une étude réalisée par un établissement de santé publique a montré que l’événement FOMO (fear of missing out) est de plus en plus récurrent, ce qui n’est rien d’autre que l’angoisse de rester en dehors des événements et des tendances. Et, pour ne rien arranger, l’insertion d’outils tels que Stories, qui fait que les images ne durent que 24 heures, augmente cette envie de vérifier le téléphone portable en permanence, car il y a toujours ce sentiment de “je dois regarder maintenant parce qu’alors il va disparaître”. Même pour vos courriels, la désactivation des notifications peut être utile pour diminuer la pression de devoir tout vérifier et répondre. Si vous avez l’habitude de répondre aux messages, par exemple une fois le matin, une fois l’après-midi et une fois en début de soirée, vous n’êtes pas obligé de laisser les alertes actives.

De temps en temps, nettoyez vos contacts

Avez-vous déjà remarqué que plus vous avez de connexions sur les réseaux sociaux, plus de contenu apparaîtra sur votre ligne de temps ? Réfléchissez donc à la question de savoir s’il vaut la peine de garder 700 personnes comme amis si vous pouvez le réduire à 400. Combien y en a-t-il qui sont vraiment essentiels à votre vie quotidienne ? Avoir de nombreux amis sur le réseau social est, en effet, remarquable, mais il faut toujours s’interroger sur ses impacts négatifs sur votre sante.

Réévaluer ses amis sur les réseaux comme Facebook et instagram snapchat est aussi une astuce efficace à adopter dans votre routine. Cela peut sembler un peu antisocial, mais il est utile de garder une routine aussi saine que possible.

Avoir Facebook comme réseau social plus complet, où vous pouvez garder toutes sortes de contacts (amis, connaissances, anciens collègues, contacts professionnels et famille) est aussi une belle astuce pour éviter la dépression provoquée par le stress. À instagram snapchat, où vous exposez un peu plus votre vie, veillez gardez l’accès fermé et une petite liste de personnes proches de vous. C’est bon pour garder une certaine intimité et un meilleur contrôle de vos contacts.

Notez combien de fois vous avez accédé à chaque application

Une enquête menée en 2015 a montré que les Brésiliens consultaient leur téléphone portable environ 78 fois par jour avec une moyenne de 101 pour les jeunes entre 18 et 24 ans. Imaginez maintenant comment sont ces chiffres aujourd’hui, deux ans plus tard, alors que les stratégies de marketing sont de plus en plus axées sur la consommation impulsive.

Un bon conseil est donc de noter combien de fois vous avez accédé à vos meilleures applications en une journée. Ou, si vous savez déjà que vous en consommez trop, mettez un “objectif” quotidien. C’est comme quand vous voulez économiser de l’argent et commencer à noter toutes vos dépenses, même le café que vous pensiez insignifiant dans votre budget. À la fin du mois, quand vous voyez que vous avez dépensé une bonne somme d’argent pour des bêtises, vous prenez conscience de l’avenir.

Supprimez les applications dont vous souhaitez réduire l’utilisation

Une attitude plus radicale, pour ceux qui sont vraiment accros aux téléphones portables, consiste à supprimer les applications que vous voulez pour faire une cure de désintoxication. Pour ce faire, utilisez principalement des applications telles que Facebook, Twitter et Instagram, accessibles depuis votre ordinateur.

Ainsi, vous les utilisez via le navigateur lorsque vous en avez besoin, mais évitez ces regards inutiles lorsque vous êtes en voiture ou à l’heure du déjeuner. De cette façon, l’anxiété diminue également car les numéros vous informant de nouvelles activités cessent d’apparaître chaque fois que vous prenez votre smartphone.

N’utilisez pas votre téléphone portable avant de vous coucher et au réveil

Enfin, un enjeu majeur de la qualité de vie : éviter d’utiliser son téléphone portable lorsque vous êtes déjà au lit, prêt à se coucher, et tôt au réveil. Vous pourrez perdre beaucoup de temps dans ces regards “rapides” sur la ligne du temps avant de s’endormir ou quand vous êtes encore au réveil.

Le cerveau passe déjà toute la journée à être actif et frénétique, et le mode de vie a déjà un effet direct sur la qualité du sommeil. Imaginez donc que vous ne vous reposiez pas même lorsque les lumières sont éteintes. Cela peut avoir des effets négatifs sur votre anticorps. Par conséquents, vous n’aurez pas assez de force pour faire face au covid.

Cela peut sembler trop vieux jeu, mais des habitudes comme la lecture de livres sont beaucoup plus saines et contribuent même à vous faire dormir quand vous êtes fatigué. Regarder la télévision (ou même une série sur la tablette) sont aussi des activités qui secouent plutôt que de calmer. Alors, passez en revue vos habitudes nocturnes et, si possible, laissez votre appareil en mode avion pour éviter de recevoir des notifications pendant votre sommeil.

Et le matin, essayez de ne pas donner la priorité aux aliments dès que vous vous levez. Essayez de garder une routine tranquille lorsque vous êtes à la maison avant d’aller travailler. Habillez-vous, prenez votre petit déjeuner calmement et n’accédez à vos filets que lorsque vous êtes prêt à commencer la journée. Après tout, pourquoi avez-vous besoin de voir les dernières photos publiées dans Instagram avant même de vous brosser les dents ?