Quand faut-il emmener son enfant chez un psychiatre ?

psychiatre enfant

Votre enfant vous paraît triste et solitaire ? Vous êtes désemparés et ne savez pas quelle étape de son développement vous avez bien pu rater ? Ou encore est-il perturbé par une nouvelle rentrée scolaire, un déménagement, l’agrandissement de la fratrie : autant de causes qui peuvent expliquer le changement de comportement de votre chaire. Souvent, analyser un comportement et en définir les causes n’est pas une mince affaire et c’est dans cet esprit qu’un pédopsychiatre vous sera d’une grande aide. Apprenez à comprendre les signes qui ne trompent pas. Découvrez tout ce qu’un psy peut apporter à votre enfant et détectez le moment propice pour une consultation.

Des étapes clés du développement

De la naissance à l’adolescence, votre enfant passe par différentes périodes nécessaires à un bon développement. Comme vous, il se cherche, se découvre et tente de vous faire passer ses craintes sans toujours savoir comment communiquer avec vous. C’est à ce moment là qu’un psychiatre peut vous être utile à tous les deux pour consolider les liens qui vous unissent. Savoir détecter les périodes sensibles de votre tout petit demande de l’entraînement et de la persévérance. En effet, vous devez voir votre enfant comme une personne à aider et non à blâmer. Si vous ratez ces étapes de son développement, il y a de fortes chances pour qu’il se renferme sur lui-même. Lisez sur le sujet et instruisez-vous pour être capable de vous montrer à ses côtés. Dr Emile Henneguelle, peut vous accompagner : cliquez ici pour prendre un rendez-vous en ligne.

Pourquoi consulter un psychiatre ?

Contrairement à ce qui se dit, il ne faut pas être fou pour consulter un psy. Comme vous allez chez un pédiatre ou un médecin pour votre enfant, il est parfois nécessaire de trouver l’oreille attentive d’un pédopsychiatre. De plus, un simple changement dans votre routine peut affecter négativement votre enfant. Un déménagement par exemple, peut paraître banal. Pour lui par contre, cela signifie l’abandon de ses amis, de ses habitudes et l’obligation de se recréer un cercle de connaissances et de s’habituer à une nouvelle école. Autant de raisons qui peuvent pousser votre enfant à la solitude et à un besoin de sortir les émotions enfouies. Observez son comportement : malnutrition, perte de poids, troubles du sommeil parfois même anorexie sont des signes de son mal-être. Selon l’âge de votre enfant, des comportements différents sont à noter. Avant 3 ans, les raisons qui peuvent vous pousser à consulter un pédopsychiatre sont généralement de l’ordre de son développement général (acquisition de la marche et du langage) ou liés à des difficultés de sommeil. Après 3 ans et avec la rentrée en maternelle, votre enfant peut se montrer très attaché à vous et a du mal à se concentrer en classe. Cela se répercute sur les autres enfants qu’il tape ou mord. Plus tard, durant les années charnières de sa scolarité, des problèmes de dyslexie, d’hyperactivité ou encore de précocité peuvent apparaître et nécessitent une consultation. De même, certains enfants souffrent de moqueries des autres élèves et taisent leur souffrance à leurs parents. Par ailleurs, dès l’adolescence votre enfant peut être victime de problèmes plus graves liés à l’alcool, la drogue ou encore l’anorexie ou la boulimie. De nombreux troubles sont ignorés des parents. Il est alors nécessaire de noter tout changement dans le comportement de votre enfant et de ne pas hésiter à consulter un professionnel. Durant son développement, votre enfant affirme sa personnalité et passe par de nombreuses étapes clés. Parfois, une consultation anodine chez un psy peut révéler une souffrance profonde. Pour aider votre enfant à la surmonter, des signes sont révélateurs. Consultez au plus vite un professionnel et ne prenez jamais cela à la légère.