Développer l’esprit mathématiques avec la méthode Montessori

méthode Montessori

Tout le monde a déjà entendu parler de la méthode Montessori. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Il s’agit d’une méthode pédagogique innovante, inventée au XXe siècle par l’Italienne Maria Montessori. L’enfant est placé au cœur de son propre apprentissage. Parmi les nombreuses matières enseignées, les mathématiques demeurent essentielles à son développement. Loin d’être compliquées, elles requièrent simplement une logique de réflexion. La méthode Montessori apporte du concret, dans un premier temps, à cette notion abstraite.

Les cinq sens : la base pour apprendre les mathématiques

Le jeune enfant est un être curieux et désireux d’acquérir au plus vite une certaine autonomie. Il apprend beaucoup par lui-même, il teste des choses. Avec cette méthode, la confiance est accordée à l’enfant, qui va se construire. Comment apprendre les maths avec Montessori ? Les enfants, de 3 à 6 ans, apprennent à compter, à utiliser les chiffres, grâce à un matériel sensoriel pour bien les aider à visualiser. Ils voient ce qu’est une unité, une dizaine, une centaine… En touchant les objets, ils comprennent concrètement les quantités. Ils manipulent, ils tiennent dans leurs mains un nombre inférieur ou supérieur et se le représentent. Tout cela mène à des expérimentations qui permettent à l’enfant d’intégrer le concept de calcul. Il s’agit donc d’une méthode d’enseignement plus adaptée aux modes d’apprentissage naturels de l’enfant. La mémorisation n’est pas leur premier mode d’apprentissage. D’ailleurs, chaque enfant comprend une notion différemment. Ainsi, plusieurs matériels relatifs à un même concept sont mis à leur disposition. Par exemple, il pourra préférer, pour assimiler les tables d’additions, se référer à tel jeu plutôt qu’un autre. Selon ses prédispositions et ses cinq sens, l’enfant choisit instinctivement l’objet qui lui correspond le mieux.

Le matériel de mathématiques

La liste n’est évidemment pas exhaustive ! –barres rouges numériques : l’enfant apprend à compter et distingue les unités de 1 à 10. Cet exercice est recommandé en tout début d’apprentissage des mathématiques et initie au calcul mental. -chiffres rugueux : il s’agit pour l’enfant d’associer le nom d’un chiffre à son dessin correspondant. Avec les chiffres rugueux, c’est une préparation à l’écriture qui s’effectue. Il visualise ainsi la forme du chiffre, son contour… Dans l’idéal, cet exercice se complète avec l’exercice des barres rouges. –boulier : l’apprentissage continue avec cet outil qui permet d’introduire les notions d’additions, soustractions… en passant d’un calcul jusque-là concret, à plus abstrait.