Troubles du comportement alimentaire chez l’enfant

L’anorexie est un trouble du comportement alimentaire (TCA) qui se multiplie dans les pays occidentaux et affecte les adolescents ou les adultes (l’anorexie mentale) et les enfants en bas âge (l’anorexie du bébé).Chez les jeunes et les adolescents cette maladie est liée à la pression sociale des images idéalisées des mannequins. Au sein de la famille, l’anorexie des enfants et des nourrissons est un véritable drame pour les parents qui commencent à culpabiliser en pensant que cette maladie est due à leur manque d’attention.

Causes des troubles ou manques d’appétit

Les parents ne doivent pas confondre anorexie d’enfant et troubles de l’appétit à cause de certains facteurs tels que : la poussée dentaire, l’infection virale, comme une rhino-pharyngite ou une gastro-entérite, l’infection bactérienne pulmonaire ou urinaire. La perte de l’appétit peut être également due à une intolérance alimentaire ; un trouble du développement psychomoteur ; une maladie grave ou une allergie.

L’anorexie du nourrisson

L’anorexie du nourrisson au niveau psychologique est rare. Mais elle peut débuter, en moyenne, à partir du 6ème mois. Il est difficile de la détecter au début puisqu’elle commence souvent par une petite baisse d’appétit, et peu à peu l’enfant ne termine plus son biberon ou son assiette, recrache les morceaux qu’on essaye de lui introduire de force ; serre les lèvres ou tourne la tête et résiste à toutes les manœuvres pour l’inciter à manger. Ensuite, son refus devient de plus en plus fort par rejets plus affirmés de son biberon, ou son assiette en pleurant et en se mettant en colère. Ainsi chaque repas se transformera en un véritable calvaire pour les parents et pour le bébé lui-même. Toutefois, quand une personne étrangère s’occupe de lui, il peut manger avec plaisir.

Causes de l’anorexie

Nous avons demandé à un psy pour enfants de nous relever les causes qui peuvent contribuer à la diminution de l’appétit d’un bébé et il a répondu : « l’appétit peut diminuer à cause d’une infection ou d’une sortie de dents. Il est également possible que l’enfant soit un petit mangeur qui ne parvient jamais à finir son biberon ou son assiette comme l’exigent ses parents. D’autres part l’enfant s’habitue mal aux aliments solides et préférerait continuer à boire son lait, comme avant ».

Dans ce cas les parents doivent respecter les prescriptions des pédiatres concernant la diversification alimentaire des spécialistes.

Mécanisme de l’anorexie

Souvent les parents qui sont face à un bébé anorexique le forcent à manger parce qu’ils sont inquiets. Cette attitude ne fera qu’aggraver la situation et prendra des proportions alarmantes comme le rejet de toute nourriture et les vomissements après un repas forcé. Devant l’insistance des parents le refus des enfants sera une sorte de défense légitime pour dire qu’ils existent.

Comment vaincre l’anorexie infantile

L’anorexie reste une maladie difficile à soigner mais pour résoudre ce problème, tout d’abord, il est important de ne pas forcer votre enfant à manger, pour ne pas aggraver son blocage face à la nourriture. Tâchez de lui présenter des aliments variés et colorés. Il est également nécessaire d’instaurer un rythme et de respecter les horaires de repas. Enfin, faites votre possible pour aborder les repas sans anxiété et dans la bonne humeur. Mais si malgré vos efforts les troubles persistent, il convient de consulter un professionnel tel que le psychothérapeute ou une personne spécialisée dans les troubles du comportement alimentaire.